Formation Aide-Soignante

Formation Aide-Soignante

En partenariat avec l’Institut de Formation Paramédicales (IFPM d’Orléans), le cadre de santé formateur du centre de formation Sainte Anne accompagne sur les 8 modules de formation, les élèves aides soignant jusqu’au diplôme d’état d’aide-soignante (DEAS).

Finalité et objectif de la formation:

La formation conduisant au Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant vise l’acquisition de compétences pour répondre aux besoins des personnes au sein d’une équipe pluri professionnelle. L’aide-soignant doit pouvoir exercer sa profession aussi bien en secteur hospitalier qu'en secteur extra-hospitalier ou à domicile, en adéquation avec l’évolution des besoins de santé.

L’accès à la formation :

En cursus intégral, les candidats ont accès à la formation par concours. La durée de la formation est de 10 mois, afin de pouvoir suivre et valider les 8 unités nécessaires à l’obtention du Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant.
Le centre de formation accueille également des professionnels en cursus partiel afin de leur permettre de valider les modules de formation complémentaires pour l’obtention du Diplôme. Le cursus partiel est accessible aux personnes titulaires d’un des diplômes suivants : Auxiliaire de Puériculture - Ambulancier ou certificat de capacité d’Ambulancier - Auxiliaire de vie sociale ou mention complémentaire d’Aide à Domicile - Aide Médico-Psychologique - Assistante de vie aux familles.

Le métier d’aide-soignant :

La formation s’appuie sur la définition du métier d’aide-soignant (Arrêté du 22 octobre 2005 modifié relatif au DEAS – et le Référentiel de formation aide-soignante) :

L’aide-soignant exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier, dans le cadre du rôle propre dévolu à celui-ci, conformément aux articles R. 4311-3 à R. 4311-5 -Annexe I du Code de la Santé publique du code de la santé publique.

Dans ce cadre, l’aide-soignant réalise des soins liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie de la personne ou d’un groupe de personnes. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins. L’aide-soignant accompagne cette personne dans les activités de sa vie quotidienne, il contribue à son bien-être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie.

Travaillant le plus souvent dans une équipe pluri professionnelle, en milieu hospitalier ou extrahospitalier, l’aide-soignant participe, dans la mesure de ses compétences et dans le cadre de sa formation aux soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs. Ces soins ont pour objet de promouvoir, protéger, maintenir et restaurer la santé de la personne, dans le respect de ses droits et de sa dignité.

Les principes et axes pédagogiques de l’Institut :
Les références théoriques sont la pédagogie institutionnelle et la démarche de l’auto-socio-construction des savoirs. La formation a pour but de développer la responsabilité et l’analyse réflexive chez le futur Aide-Soignant. Le cadre institutionnel garantit :

• La mise en place d’un cadre pédagogique et de méthodes actives centrées sur l’élève, permettant de développer la responsabilité de chacun(e).
• Une formation axée sur le développement personnel dans l’exercice professionnel de l’élève.
• Une formation basée sur la prise en compte de l’expérience professionnelle antérieure.
• Des moyens pour favoriser l’implication de chaque élève dans un processus d’analyse de la pratique et de formation tout au long de la vie.
• Le développement de la créativité des élèves, élaboration de projets individuels et collectifs.
• De stimuler chez l’élève la volonté d’apprendre, le sens de l’adaptation, le souci de se perfectionner et l’esprit critique.
• Le questionnement d’une pratique à acquérir pour devenir aide-soignant : « apprendre à apprendre ».
• La construction du savoir par l’échange permanent des connaissances et prise en compte de l’altérité.
• Prise en compte de la particularité du cursus partiel : évolution de la composition du groupe qui mobilise pour chacun les capacités d’intégration, d’adaptation et d’accueil.

Les principes et méthodes pédagogiques du référentiel sont orientées sur :
• La progression :
L’institut de formation est responsable de la progression pédagogique de l’élève. Cette progression professionnelle doit se poursuivre dans un processus de formation tout au long de la vie et notamment contribuer à des évolutions dans le choix des métiers.
• L’initiative :
Les modalités de formation et les méthodes pédagogiques s’attachent à développer chez la personne en formation des capacités d’initiative et d’anticipation visant à un exercice professionnel responsable.
• L’individualisation :
Un suivi pédagogique personnalisé est instauré. Il permet à l’élève de mesurer sa progression. L’équipe pédagogique met à la disposition de l’élève des ressources et des moyens qui le guident dans son apprentissage.

La formation : une alternance entre enseignement à l’Institut et apprentissage en stage.
La formation débute en septembre et se termine début juillet.
• Enseignement théorique à l’Institut : 595 heures
o Soit 17 semaines d’école
o Les horaires : 35 heures par semaine.

lundi 13h30 à 16h30
mardi 8h30 à 12h30 13h30 à 17h30
mercredi 8h30 à 12h30 13h30 à 17h30
jeudi 8h30 à 12h30 13h30 à 17h30
vendredi 8h30 à 12h30 13h30 à 17h30

Chaque module de formation correspond à l’acquisition de l’une des 8 compétences du Diplôme d’Etat d’aide-soignant.

Module d’enseignement Durée Stages
Module 1 Accompagnement d’une personne dans les activités de la vie quotidienne 4 semaines 4 semaines auprès de personnes âgées
Module 2 L’état clinique d’une personne 2 semaines 4 semaines
Module 3 Les soins 5 semaines 8 semaines
Module 4 Ergonomie 1 semaine 2 semaines
Module 5 Relation-Communication 1 semaine 4 semaines
Module 6 Hygiène des locaux hospitaliers 1 semaine 2 semaines
Module 7 Transmission des informations 1 semaine Pas de stage clinique
Module 8 Organisation du travail 1 semaine Pas de stage clinique

• Apprentissage en stage :
o Soit 24 semaines de stage ; 840 h
Organisation des stages en fonction des demandes du référentiel de formation :

Compétence Durée :
Module 1 Accompagner une personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne en tenant compte de ses besoins et de son degré d’autonomie. 4 semaines
Module 2 Apprécier l’état clinique d’une personne. 4 semaines
Module 3 Réaliser des soins adaptés à l’état clinique de la personne. 8 semaines
Module 4 Utiliser les techniques préventives de manutention et les règles de sécurité pour l’installation et la mobilisation des personnes. 2 semaines
Module 5 Etablir une communication adaptée à la personne et à son entourage. 4 semaines
Module 6 Utiliser les techniques d’entretien des locaux et du matériel spécifique aux établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux. 2 semaines

Pour le cursus intégral : Organisation des stages en fonction des demandes du programme
o Service de court séjour : Médecine - Chirurgie.
o Service moyen ou long séjour : Personnes âgées ou handicapées.
o Service de santé mentale ou service de psychiatrie.
o Secteur extra-hospitalier.
o Structure optionnelle.

Pour le cursus partiel : particularités des stages selon le diplôme initial
o Personnes titulaires du diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture et d’ambulancier ou CCA
⇒ Stages auprès d’adultes dont un auprès de personnes âgées.
o Personnes titulaires du diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale ou de la mention complémentaire d’aide à domicile, du diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique et du titre professionnel d’assistante de vie aux familles :
⇒ Stages en établissement de santé pour le module 6 et 4 semaines minimum du module 3 en unité de court séjour.
⇒ Un stage en fonction du projet professionnel de l’élève.

Pour tout renseignement complémentaire :
Mme Isabel BARATA
Tel : 02 38 29 56 05
Mail : i.barata@hopital-saint-jean.fr





Haut de page